Retour récits
Malgre la petite pluie j'ai ete mouline un peu hier en fin d'apres midi. Et oui Tonton Yayo a dit : "il faut mouliner pour entrainer son coeur aux efforts en montagne". Du coup petit disciple a mouline. Ambiance shaddock cocainomane. Pour ne pas trop force sur ma cheville, j'ai mis les pedales plates. Ca fait drole qd on s'est habitue au SPD. Ca donne l'impression de pedaler sur des savons.

Direction gare de Lyon, il y a une esplanade avec des escaliers autours. Bin les dalles ca glisse qd il pleut. J'ai fait mon 1er blocage de roue avant. Ca surprend un poil. Deraper des 2 roues aussi ca surprend. La par contre j'etais content d'etre en pedales plates.

Bon j'etais qd meme venu la pour les escaliers. Sur le cote de l'esplanade, il y a 5,6 marches pour une hauteur totale de 60 cm grosso modo. Des marches d'une longueur standard. Vu la haute adherence des pneus sur le sol et ma technique de dieu vivant de la gamelle, c'etait pas mal pour commencer. Je m'elance. Un brouhaha de claquement de chaines plus tard, je suis en bas de l'escalier et en un seul morceau. Chouette. Je recommence. Re... Je rerecommence. Re.... Je regle le rebond de mon Float et rezou. Wouaw c'est encore mieux. Bref j'ai du passer 15/20 mn a descendre je ne sais pas combien de fois ces escaliers.

Et c'est la que j'ai regarde la derniere portion du grand escalier qui longe le cote de la gare de Lyon. Je fronce les sourcils en lancant un regard determine sur les escaliers. Un duel a l'horizon. Apres les westerns-spaghetti, voila un bon rodeo-nems qui se prepare. Le public (2 petits gamins en rollers) s'esclame : "Oh le môssieu va descendre ca". Dans ma tete : "Oui petite,regarde et admire...". Petite musique style "Il etait une fois dans l'ouest". Un petit vient balaye un papier qui trainait (desole, y'a pô de botte de foin a la GdL). Je crache par terre. Et m... j'ai mon masque anti-pollution. Bref, je m'elance et la... On enleve la musique d'Il etait une fois dans l'Ouest et on remplace par Le grand blond... Yaaaahhh !!! C'est quoi ce delire, ca secoue de partout. Ambiance marteau piqueur cocainomane. B2R a tour de controle, VTT en perdition, SOS, on ne controle plus rien. Tout d'un coup la zone de turbulence semble passe. Je ne sens plus rien, suis-je mort ? Pourquoi est ce que ca ne bouge plus sous mes roues ? La reponse mon cher Leon : vous etes arrive en bas !!! Ah ah ah une fois de plus j'ai triomphe du mechant Gargamel et de son gamellotron. Mais il fallait battre l'ennemi a plate couture. Pas de repits, pas de quartier, pas de course. Je recommence 2 autres fois mon duel. Et patatrac, l'ennemie est battu.
3-zero, 3 sets a rien. Youpi flagada soing soing. Hum je me ressaisis. La pluie ayant rendu ze playground quite glissant, mon team manager, mes mecanos et moi decidons d'un neurone commun et unique d'arreter la le show.
Musique de rencontre du 3e type.
Lumieres futuristes sur les escaliers.
Un jour viendra, oui, un jour viendra ou je descendrai l'escalier dans son integralite. Oui, un jour viendra.
tain tain tain tain tain taiiiiiiiiiiinnn taiiinnnnnnnnn tain taiiiiiiiiinnnnnnn

B2R en direct de MegaloLand ou comment transformer un truc ringard hyper commun banal en super aventure intergalatique.